À qui faire appel pour un ménisque fissuré ?

Qu’est-ce que le ménisque ?

Il existe plusieurs causes qui peuvent engendrer un ménisque fissuré. Localisée au niveau du genou, la cale de petit format s’assure que les os s’encastrent parfaitement.

Les causes d’un ménisque fissuré 

Les ménisques jouent un grand rôle au niveau du membre inférieur. En effet, ils servent d’intermédiaire entre le fémur et le tibia. La forme aide à alléger les pressions sur les jambes. Le poids d’un individu est mieux réparti sur le tibia avec l’élément. Par ailleurs, la consistance de chaque ménisque favorise l’amortissement aux chocs. Cela est possible grâce à sa propriété élastique. Plusieurs raisons peuvent être à l’origine d’un ménisque fissuré. Parmi les causes du phénomène, il y a certains mouvements qui sollicitent fortement cette articulation. C’est le cas par exemple d’une entorse où le fémur et le tibia s’entrechoquent dangereusement. En outre, un changement de direction brusque peut aussi causer la fissure. Néanmoins, l’anomalie peut aussi se manifester au cours d’un petit geste d’accroupissement. La partie arrière de l’élément est écrasée par la pression dans ce cas. Outre le ménisque fissuré, il y a la désinsertion méniscale. Ce terme médical résume la présence de déchirure du ménisque.

Il n’est pas toujours évident de reconnaitre une anomalie qui touche les ménisques. Le trouble n’affiche pas souvent un traumatisme apparent. Toutefois, il est possible que le genou connaisse un gonflement. Le sujet peut souffrir également au niveau de l’articulation. Lorsque la situation est grave, le genou se bloque. Il devient impossible de faire un mouvement lorsque le mécanisme est coincé. Le problème lié au ménisque apparait le plus souvent chez les sportifs. Les athlètes de haut niveau sont des sujets à risque à cause des mouvements qu’ils reproduisent régulièrement. Toutefois, cela n’empêche pas un particulier de souffrir d’un ménisque fissuré. Seul un diagnostic poussé peut confirmer la présence de l’anomalie. Dans ce cas, il est conseillé de se rendre directement auprès d’un spécialiste.

Comment traiter la lésion ?

Les traitements d’un ménisque fissuré et d’une désinsertion sont différents. De ce fait, il convient de déterminer en premier lieu la nature de la lésion. Lors d’une désinsertion, le professionnel de la santé peut appliquer une attelle. Autrement dit, la cure se fait à l’instar d’une simple entorse. Par contre, une fissure méniscale est plus complexe. Le trouble se situe généralement en profondeur. Une action chirurgicale est souvent requise pour laisser le ménisque se cicatriser. Il faut ensuite patienter jusqu’à 8 semaines pour que le genou soit de nouveau opérationnel. La prise d’antalgique est parfois recommandée pour diminuer la douleur causée par la légion. Ces médicaments peuvent être achetés auprès d’une officine classique ou d’une pharmacie de garde. Il s’agit en revanche d’une solution provisoire. Il est impératif de se rendre directement auprès d’un spécialiste pour pouvoir s’entrainer à nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24h/24
7j/7