Le déroulement d’un programme de rééducation nutritionnelle

programme de rééducation nutritionnelle

L’obésité fait partie des maladies chroniques qui frappent le plus de Français depuis bien longtemps. Pour éviter la complication, les victimes peuvent envisager l’intégration d’un centre de rééducation nutritionnelle.

La réadaptation nutritionnelle contre l’obésité

Selon une estimation très récente, près d’une personne adulte sur 10 est atteinte d’obésité. Dans la partie nord de la ville, l’obésité fait aussi effet chez les adolescents et les enfants. Il s’agit d’une situation qui ne doit aucunement être pris à la légère. En effet, cette maladie représente un facteur de risque de diminution de l’espérance de vie. D’une autre manière, les personnes obèses s’exposent grandement à des risques de troubles cardio-vasculaires. Sans parler de l’hypertension artérielle, le syndrome d’apnée du sommeil, les douleurs articulaires ou encore le diabète. Heureusement, ces individus ont, actuellement, la chance de se faire accompagner par une équipe spécialisée leur proposant un parcours de soins. Ils pourront ainsi en bénéficier en intégrant un centre de réadaptation alimentaire. Ce dernier propose en grande partie, une prise en charge fondée sur l’éducation thérapeutique.

Comment fonctionne la réadaptation nutritionnelle ?

Toutes personnes en situation d’obésité peuvent recourir au service d’une unité de rééducation alimentaire. De même pour ceux qui présentent de hauts risques cardio-vasculaires, des troubles du comportement alimentaire, un cas de diabète sucré, etc. L’intégration de ce centre consistera donc en une hospitalisation qui va permettre une prise en charge surveillée. Elle comportera également une préparation et un suivi suite à une chirurgie de l’obésité. L’équipe chargée d’accompagner les patients peut comprendre :

  • Un psychologue
  • Un masseur-kinésithérapeute
  • Un médecin diabétologue endocrinologue
  • Un ergothérapeute
  • Un diététicien

Ensemble, ces spécialistes susmentionnés vont établir un plan de réadaptation nutritionnelle. Ce plant peut aussi impliquer une rééducation physique pour mieux accompagner les sujets. Il convient de noter que les 2 premiers jours du cycle sont répartis en 2 journées pour l’accueil et un bilan. Cela permet de prendre en charge le patient en mettant en place un projet thérapeutique personnalisé. Chaque patient bénéficiera par ailleurs, d’un suivi éducatif suivant leurs besoins en passant par un programme éducatif de 9 jours.

Quel est l’objectif de ce programme ?

Avant toute chose, la réadaptation alimentaire permet à un patient de se faire accompagner suite à une chirurgie de l’obésité. Bien entendu, la préparation de la chirurgie entre en compte. En outre, ce programme contribue à l’amélioration de la forme physique du sujet en aidant ce dernier à mieux manger. Par la même occasion, il apprendra à mieux se connaître et à se faire confiance. Grâce à l’éducation thérapeutique, il sera aussi plus autonome en termes d’optimisation de sa qualité de vie. De même pour la gestion de sa pathologie. La valorisation de la relation soignant-soigné est également au rendez-vous. Ainsi, les patients vont pouvoir évoluer sereinement dans un environnement de bienveillance et d’écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *