Utiliser le microbiote pour traiter l’obésité : comment ?

traitement de l'obésité

Le surpoids et l’obésité touchent une large portion de la population en Europe, en Asie et Amérique. Ces problèmes se caractérisent par un IMC élevé.

Perdre du poids efficacement en agissant sur le microbiote

La prise de poids résulte généralement d’une mauvaise hygiène alimentaire. La surconsommation de lipide et de glucide favorise la formation des masses adipeuses et entraine l’apparition de bourrelets. Cependant, il est aussi prouvé scientifiquement que la flore intestinale a aussi un rôle dans l’augmentation de l’indice de masse corporelle. Connue aussi sous le nom de microbiote intestinal, la flore intestinale change selon le profil de la personne : enfant, adulte, vieux. Environ 15 % de la population européenne possède un microbiote pauvre. Cela implique que ces personnes sont en situation d’obésité ou de surpoids. Il faut souligner aussi que les bonnes bactéries disparaissent progressivement dans la flore intestinale avec l’augmentation de l’IMC. Or, ces microorganismes ont un rôle important dans la limitation de la formation des masses adipeuses. Le déséquilibre de la flore intestinale accélère le processus de prise de poids. Ainsi, il faut rétablir le microbiote pour traiter l’obésité chez un sujet.

Comment rééquilibrer la flore intestinale ?

La solution la plus simple pour restaurer l’équilibre consiste à consommer des aliments riches en fibres prébiotiques. C’est le cas des :

  • Fruits
  • Légumes
  • Céréales

Néanmoins, l’action des fibres prébiotiques prend du temps. L’organisme aura besoin de plusieurs mois avant que les bactéries indispensables réapparaissent dans la flore intestinale. Outre le changement de régime, le sujet peut aussi prendre des prébiotiques sous forme de pilule lors du rééquilibrage.

Parmi les bactéries indispensables pour lutter contre l’obésité, il y a l’Akkermansia municiphila. Elle est présente en grande quantité chez les personnes en bonne santé. Par contre, elle est en manque chez les sujets obèses. Sa prise au quotidien contribue à diminuer le taux de cholestérol et la résistance à l’insuline chez les sujets obèses.  Il y a aussi l’Hafnia alvei qui est présent sur les produits à base de lait cru comme le camembert. Il s’agit d’un coupe-faim naturel pour aider à brûler efficacement les kilos superflus.

La pratique du sport

Modifier le régime alimentaire constitue déjà un bon moyen pour retrouver une taille normale. Par contre, le programme doit être accompagné par une activité physique. Pour rappel, le corps brûle des calories quand il réalise un effort. Le fitness et les séances de cardio optimisent l’efficacité du système immunitaire. Ils jouent aussi un grand rôle dans la production de postbiotique. En bref, il ne faut pas négliger le programme sportif tout au long du programme minceur. L’idéal est de se faire accompagner par un coach personnel afin d’obtenir des entrainements adaptés à son profil.